christoph koenig

{Christoph Koenig}

Compositeur, pianiste et chanteur suisse né en Valais (Suisse).

Il vit à Lausanne où il enseigne à la Banda des écoles lausannoises. Il enseigne également le piano et le chant à l’Ecole de Jazz de Sion.

Après avoir tourné en Suisse et à l’étranger et avoir enregistré plusieurs albums en tant que pianiste et chanteur de formations de jazz, de jazz-rock et de soul, Christoph Koenig oriente son parcours artistique à la frontière des mots, de la musique et du théâtre. Dans ses projets récents, il interprète ses propres compositions au piano, sur des textes de poètes.

En 2007, il fonde l’association Kataracte dont l’objectif est de combiner mots, sons et images et de multiplier ainsi les possibilités d’appréhension du monde.

En été 2008, une collaboration avec le percussionniste Jean Rochat aboutit à un disque et au spectacle Les mots c’est rien, joué au Théâtre de l’Orangerie à Genève, au Théâtre 2.21 à Lausanne et au Petithéâtre à Sion.

Christoph Koenig fait aussi l’expérience du jeu et de l’écriture théâtrale avec la compagnie De Fonds en Combles.

En 2009, il est retenu parmi les finalistes du premier concours Andrée Chedid du poème chanté, organisé par le printemps des poètes à Paris.

De la découverte de l’écriture de Jean Tardieu naît un nouveau projet avec l’Association Kataracte. Ce spectacle, présenté durant la saison 2010-2011 et tourné en 2012, allie la musique et le théâtre pour porter à la scène les poèmes du recueil Monsieur Monsieur de Jean Tardieu (Théâtre Alizé à Sion, Théâtre 2.21 à Lausanne, La Traverse à Genève, Le Petit Globe à Yverdon, Poésie en arrosoir à Cernier).

Christoph Koenig compose et joue également avec d’autres compagnies théâtrales. En 2013, il se produit avec la Compagnie Générale de Théâtre (Le Petit Théâtre à Lausanne, Nuithonie à Fribourg, Crochetan à Monthey).

En janvier 2014, Christoph Koenig crée avec la compagnie Kataracte, Douze manières de ne pas s’installer, (Texte : Sylvie Délèze, Mise en scène : Fred Mudry, Jeu : Pauline Epiney, Dessin : Reto Crameri, Piano, voix, composition : Christoph Koenig). Après un mois de travail en résidence et sa création à l’Atelier Théâtre du Raccot à Monthey, le spectacle se joue au Teatro Comico à Sion, au Théâtre du Vide-poche à Lausanne et au Théâtre des Grottes à Genève.

En février 2015, Christoph Koenig compose la musique de Vernissage de Vaclav Havel mise en scène par Matthias Urban et produit par la Compagnie Générale de Théâtre (Création : Théâtre La Grange de Dorigny, Unil – Lausanne, Tournée : Théâtre des Osses, Givisiez / Petithéâtre, Sion).

En juillet 2015, il joue avec la CGT dans la reprise du Jeune prince et la Vérité de Jean-Claude Carrière dans le cadre de Lausanne Estivale.